RDC : Félix Tshisekedi s’emploie à rassurer le FMI

La directrice générale du FMI, Kristalina Georgieva, accueille le président Félix Tshisekedi au siège de l'institution à Washington

 

Selon un des participants, la rencontre du lundi 2 mars à Washington entre la délégation congolaise conduite par le président Félix Tshisekedi et la direction du Fonds monétaire international (FMI) s’est bien passée. Si l’exécution du programme de référence (sur six mois) se déroulait normalement jusqu’en juin, le FMI pourrait alors conclure au second semestre un accord triennal avec le gouvernement congolais. Avec à la clé le décaissement de plusieurs centaines de millions de dollars prêtés à des conditions concessionnelles. Un ballon d’oxygène dont le président Tshisekedi a besoin pour atteindre certains objectifs ambitieux de son quinquennat. Cependant, sauf une embellie miraculeuse, la situation socio-économique devrait tout de même rester morose en 2020. Et ce, au grand dam de la population congolaise qui espère toutefois une amélioration de ses conditions de vie.

La Rédaction