RDC : Claude Ibalanky honoré à Madagascar

Claude Ibalanky, le coordonnateur du Mécanisme national de suivi de l'accord-cadre d'Addis Abeba.

Ce proche du président Félix Tshisekedi a été fait, le 25 janvier, « Docteur honoris causa » de l’Ecole supérieure en droit et management (HEDM), basée à Antananarivo (Madagascar). Cet honneur est lié notamment à la fonction qu’il exerce depuis avril 2019, date à laquelle le chef de l’Etat congolais l’a nommé coordonnateur du Mécanisme national de suivi de l’accord-cadre d’Addis Abeba (MNS). Cette structure est en effet impliquée dans la résolution de la crise qui sévit à l’Est du pays et dans la pacification de la région des Grands Lacs. Depuis sa nomination, Claude Ibalanky soutient fermement la politique de bon voisinage (avec les pays limitrophes) prônée par le président Félix Tshisekedi.

L’homme a passé une partie de sa vie en Afrique du Sud où il a fait des études supérieures et mené une carrière dans de grandes firmes. Quand il s’est mis ensuite à son compte, il a pris comme modèle le richissime homme d’affaires Patrice Motsepe, d’extraction modeste et surtout issu du Township de Soweto. Ses conseils et ses encouragements ont conforté Claude Ibalanky dans sa vision et dans son envie d’investir et de s’investir en RDC. Ce dernier a, par exemple, été à l’origine de l’ouverture à Kinshasa du restaurant sud-africain Nando’s. Dans sa vie précédente, l’ancien cadre supérieur a appris aussi à bien négocier les contrats avec ses partenaires. Il met aujourd’hui son talent de négociateur au service de l’Etat congolais. Avant la fin du quinquennat, il n’est pas exclu que le président lui confie une autre mission, un cran au-dessus.

La Rédaction