« La cité d’Hermès », le Temple du savoir ésotérique de Brazzaville

A la différence des autres, la librairie « La cité d’Hermès », située en plein cœur de Brazzaville, propose des livres, articles et documents qui suscitent la curiosité du visiteur

Au 6 Avenue Charles de Gaulle à Brazzaville dans le quartier « Plateau centre-ville », pas loin du siège de l’Association congolaise d’amitié entre les peuples (Acap), une enseigne de couleur bleue attire l’attention du passant. En poussant la porte par curiosité, on tombe sur des étagères croulant sous le poids de livres et articles d’un genre particulier. Bienvenue dans la librairie « La cité d’Hermès » spécialisée dans la diffusion de bouquins et d’accessoires ésotériques (Fanions, encens, CD de musique, etc.), ouverte depuis mars 2008 et gérée par Guyane Tsono, un libraire de métier qui a fait ses classes à Abidjan et qui a dû regagner le Congo en raison de la crise sociopolitique qui déchirait les fils et filles ivoiriens.

« En vérité, la librairie a été créée en 1981 par un aîné, et comme ça marchait bien, il m’a envoyé à Abidjan pour ouvrir une autre, le “ Zodiac ”. Tout allait bien quand la guerre a éclaté. Je suis rentré au Congo pour travailler dans le bâtiment et c’est avec l’argent gagné que j’ai créé cette librairie », explique, Guyane Tsono, la cinquantaine bien sonnée.